Qui est en ligne ?

Nous avons 4 invités et aucun membre en ligne

Signature

26 Juin 2014

L'accord-cadre a été signé par le Directeur général du CERC, Mohamed Bousoltane, et le Directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique, Abdelhafid Aouragh, en présence du Président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, et du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed Mebarki et des cadres supérieurs des deux institutions.

Cet accord-cadre vise, à définir les voies de concertation, de coopération et de coordination entre les deux institutions en vue d’encourager la recherche scientifique dans le domaine du droit constitutionnel, notamment à travers la consolidation de la relation entre le centre et les enseignants universitaires spécialisés, et par l’action conjointe pour l’organisation des conférences et des colloques, la publication des documents et des revues, et la promotion de la culture constitutionnelle.

Il s’inscrit dans le cadre de l’application du décret présidentiel portant création du centre d’études et de recherches constitutionnelles, et permettra de tirer davantage des potentialités des chercheurs universitaires, et valoriser tout ce qui concerne le domaine du droit constitutionnel et les sciences politiques. Egalement, et en vertu de cet accord-cadre, constituer des équipes mixtes entre le centre d'études et de recherches constitutionnles (CERC) et les diverses unités et centres de recherche scientifique, afin de lier des relations entre le CERC et les universitaires et les chercheurs des differentes universités algériennes. 

Cette initiative, la première du genre, a pour but aussi, la création d’un espace d’échange d’idées entre les scientifiques au niveau des universités et des centres de recherches scientifiques.